La péninsule de Skagi

Skagi

Tout d’abord, sachez qu’il faut compter moins d’une demi-journée pour faire le tour de la péninsule de Skagi. Même si la route 745 n’est pas goudronnée et que le bruit des gravillons peut paraitre impressionnant elle reste très praticable !

Je suis partie tôt, ce matin la, pour faire le tour de cette péninsule. Je suis ainsi arrivée à Varmahlið qui est en quelque sorte le début (ou la fin) de la péninsule. J’ai pris la route en direction de Sauðárkrókur. Et mon premier arrêt fût à Glaumbær, l’éco-musée, qui décrit la vie durant les 17ème, 18ème et 19ème siècle dans le nord de l’Islande. Malheureusement, celui ci était fermé. Alors, je me suis contentée de faire le tour de l’ancienne ferme typique du XIème siècle.

Je reprend ensuite la route jusqu’à Sauðárkrókur. C’est marrant, dès qu’on parle de cette ville entre Français, on pense dessuite au Graff qu’on trouve dans cette ville !!!!!

Sauðárkrókur

Il est d’ailleurs possible de monter au cimetière de la ville pour avoir une magnifique vue sur la ville et la cote si le ciel est découvert !

De cette ville, il est possible de rejoindre des bains chauds de Grettislaug et Jarlslaug depuis la route 748. Mais étant seule je décide de faire demi-tour. Ce n’est que le week-end suivant, accompagné de plusieurs acolytes, que nous partirons nous baigner dans ces bains ! Il faisait 1°C au début nous avions peur d’avoir froid en sortant de l’eau et finalement ce ne fut pas le cas. Il faut dire qu’il n’y avait pas de vent et un beau soleil ! Quel merveilleux moment !

Enfin, j’entame la fameuse route 745 non goudronnée ! Le fait d’entendre le bruit des gravier sur la carrosserie de la voiture de loc était insupportable mais me faisant doublé par une autre voiture, je décida d’accélérer le rythme. Personne sur la route pendant de longues minutes. Quand soudain, je vois garer sur le bas coté plusieurs voitures. Je decide donc de m’arrêter comme eux. Je pense que c’est un groupe de photographe avec un professeur. Et je me demande bien ce qu’ils peuvent photographier. Ni une, ni deux, je m’approche du bord et la je découvre la magnifique cascade Ketubjörg !

En reprenant la route, je découvre qu’elle est indiqué plus loin. Il suffit d’enjambé la clôture par une petite échelle bien typique de l’Islande pour en découvrir toute la beauté

Je continue donc la route sur la péninsule de Skagi. Les paysages sont magnifiques, la neige est encore omniprésente, principalement dans les endroits ombragés. Parfois la route est glissante mais sa passe ! OUF ! Je croise également quelques chevaux. Ils faut savoir que si vous êtes patient, eux, ils sont curieux et finiront toujours par s’approcher ! Cela est beaucoup moins vrai pour les moutons qui partent en courant dès qu’ils vous aperçoivent !

Skagi
Skagi
Skagi
Skagi

J’arrive enfin au point que je me suis fixée pour manger ! Le phare Kalfshamarsvik ! et bien sur après plusieurs heures de « gravel road », la route pour accéder au phare et bel et bien bloqué par un amas de neige ! Et je n’arrive pas a me motiver pour y aller à pied ! Tant pis, je mange la au bord de la route !

Mon tour de la péninsule de Skagi se termine pour moi ici, à Blönduós. Il y a une église sous terre c’est vraiment très bizarre. En effet, elle se trouve au sommet d’une colline et son architecture est censée ressembler à un cratère volcanique.

Eglise Blönduós

Ma route se poursuit donc par la découverte de la Peninsule de Vatnsnes dans un autre article qui lui sera attribué.

J’espère que cet article vous aura plus, vous pouvez retrouvez toutes mes bonnes adresses sur MAPSTR

Cet article à été écrit par Élodie du blog

Laisser un commentaire