Voyage à Minorque : été 2016

Minorque Vous pouvez retrouver les conseils et bons plans dans la conclusion à la fin de cet article. Minorque

DÉPART BARCELONE

Arrivés à Barcelone, on dépose les covoits « plaça de catalunya », recherche d’un parking pour se garer, la ville est envahi par les taxis, qui sont très pressés … ça klaxonne dans tous les sens ! Le feu n’est pas encore vert qu’ils ont déjà démarré.

Burger King et Mc Do ne font pas de burger sans viande. Il est difficile pour nous d’aller dans un restaurant où nous n’allons rien comprendre aux menus.

Bref tous les parkings sont payant, la journée nous coutera plus de 20€ en parking.

Complètement dépaysés et oppressés par cette grande ville direction le Parc Guell, magnifique parc sur les hauteurs de Barcelone. (Œuvre de Gaudi) Nous n’avons pas fait la partie payante car beaucoup de queue avec horaires d’accès..

parc Guell Barcelone

Pour poursuivre cette journée qui nous paraît interminable, nous décidons de nous rendre sur le port… Petite pause Haagen-dazs à Maremagnum (immense galerie marchande ouverte le dimanche). Puis direction l’aquarium (20€ l’entrée). Photo obligatoire à l’entrée qu’ils revendront 10€ plus tard

poisson
poisson
pieuvre
poissons

Comme il est maintenant 20h, nous commençons à chercher notre bateau. Bien évidement il n’est à aucun quai : 30min plus tard nous finissons par trouver le bon endroit.

EMBARQUEMENT IMMINENT !!!

avant de monter dans le bateau
nous dans la voiture avant de prendre le bateau

Enfin nous quittons Barcelone ! Vivement qu’on arrive ! Visite du bateau, nous trouvons des fauteuils hyper confortable sur lesquels nous passerons la nuit !

ARRIVÉ SUR MINORQUE, DÉCOUVERTE DU PAYSAGE

levé du soleil dans le bateau

Réveil 5h du mat’ car le bateau fait une escale à Alcùdia, sur l’île de Majorque. Difficile de se rendormir après tout se remue ménage ! Dès que le jour commence à apparaître je tire Antoine de son fauteuil histoire d’aller regarder le levé du soleil. Manque de pot nous arrivons trop tard…

Arrivé imminente au port de Ciutadella !!!

Descente du bateau, promenade dans la ville, découverte d’une petite plage fort agréable avec petit chemin sur les cotés pour se promener. Il est 8h, la ville est calme et déserte…

On se gare et hop, on part explorer !

ciutadella Minorque

En réalité l’île est surélevée, donc il y a beaucoup de roche et « très peu » d’accès à la mer !
Nous mettons en marche le GPS et décidons de rejoindre une plage … : La Cala Morell, au nord-est de l’île.

C’est impressionnant toutes les maisons sont blanches y compris les tuiles qui sont peintes !!! Seuls les encadrements de fenêtres et des portes sont marrons … Les portillons des maisons sont en bois, tous à la fois identiques et pourtant très différents (j’essaierai plus tard d’en prendre un en photo !)

Cala Morel Minorque

Nous partons ensuite à la découverte d’une nouvelle plage : la Cala Algaiarens : très belle plage, où l’on nous indiquera vite où y trouver des tortues ! Sur cette plage, un canadaire vient s’y poser pour récupérer de l’eau. Il n’y a encore pas grand monde sur cette immense plage. Nous partons via un petit chemin afin de trouver ces fameuses tortues ! C’est choses faites dans une espèce de marre-rivière que nous contournerons pour atteindre une seconde plage encore plus belle que la première !

Cala Algaiarens Minorque

Pour finir la journée, nous rejoingnong Mao afin de récupérer les clés de l’appartement. Puis nous repartons voir d’autres plages peu convaincantes et très fréquentés : la Cala s’Algar, la platja de Punta Prima, la plage de Biniancolla et nous finirons par nous poser sur la plage de Binibèquer, jolie plage très fréquentée, avec un espace table de pique-nique. En passant dans l’eau, nous avons trouvé un petit bout de sable plus calme.

Il est 18h nous décidons de rentrer. Nous sommes recouvert de coup de soleil et très fatigués …

 

DÉCOUVERTE D’UNE NOUVELLE PLAGE, ET D’UN PHARE

Réveil 7h30 … Mais difficile de se lever. On trainaille jusqu’à 10h ! De là, nous partons acheter un parasol : on en a marre des coup de soleil !!! Ensuite, direction la Cala Pregonda au nord de l’île.

Arrivés à destination, nous découvrons une première plage : la plage Binimel-là, plage de petits graviers quasi- désertique !

plage Binimel-là Minorque

Nous continuons de marcher et nous arrivons sur une seconde plage, plus petite et plutôt rocheuse !

En continuant nous découvrons des paysages splendides plein de verdure et avec une terre très rouge ! Et puis de l’autre coté de la colline, après avoir passé un petit portillon, nous dénichons une immense plage : la Cala Pregonda ! Nous escaladons quelques rochers et allons nous réfugier sur une petite crique fasse à la plage ! Le soleil bat son plein, nous décidons de partir explorer les fonds marins.

Sur le chemin du retour, nous faisons escale au cap de Cavalleria, quelques petites plages, ainsi qu’un port de plaisance se trouvent le long de la côte où nous ne nous arrêtons pas. Puis nous atterrissons au « far de Cavalleria ». Un magnifique phare perdu au beau milieu de la nature !

Autour de ce dernier, une petite grotte, au bout un brin de lumière avec une vue imprenable sur la mer … Nous sommes au bord de la falaise !

 

VISITE DE CIUTADELLA

Réveil 7h30, départ 9h, Nous partons en direction de la plage de Son Bou, nous arrivons sur une immense plage de sable blanc envahi par des transats… Il n’y a pas grand monde car il y a beaucoup de vent et qu’il est encore tôt ! Nous réalisons vite que ce n’est pas la plage où nous souhaitions aller puisque nous avions prévu d’aller sur une des plus belle plage de l’île.

A notre GPS, et nous repartons direction la Cala Macarella. Il faut prendre une route très étroite ou même au retour nous croiserons un camping-car très difficilement … Nous accédons au parking gratuit car tous les autres sont payant : il y a 3 plages en tout dans le secteur (la Cala Turqueta aussi).

De là nous devons marcher un bon quart d’heure pour arriver à la première plage Macarella. C’est une plage très touristique puisqu’il y a un restaurant, et un stand de canoë kayak.

Nous savons que de l’autre coté de la falaise il y a une crique donc nous decidons de marcher jusqu’à celle ci ! Et nous arrivons sur une magnifique petite plage (pas mal fréquenté par les nudistes …)

Il y a toujours autant de vent, et après une visite des fonds marins (pollués !). Nous décidons de partir manger à Ciutadella une pizza (restaurant Desport) et de visiter la ville. Pas très fameuse, d’autant plus qu’elle nous est restée sur le ventre !

Visite de la ville pendant une bonne partie de l’après midi ! Les rues sont calmes et pleine de couleur : chaque façade est peinte d’une couleur différente mais l’encadrement des fenêtres et des portes reste blanc !

Nous continuons notre journée par la visite de la Naveta des Tudons, au bord de la route principale ! C’est un tombeau qui était très beau mais nous n’avons pas pu rentrer à l’intérieur. De plus, c’est gratuit le lundi, donc nous avons dû payer 2€ pour y accéder.

VISITE DE LA FORTERESSE D’ISABELLE II

Départ 11h, direction le centre ville. Nous essayons en premier d’y aller en voiture mais il s’avère que le centre ville est difficile d’accès alors nous rebroussons chemin et décidons d’y aller à pied ! Mao ressemble principalement à Ciutadella dans son architecture (maisons colorées..) mais il y a beaucoup plus de place, et la ville est en hauteur. Nous sommes entrés dans la mairie (seul endroit visitable gratuitement dans la ville avec la bibliothèque), il y avait un tribunal à l’intérieur assez rocambolesque.

En se promenant, nous apercevons un bateau de pirate, qui a accosté dans le port.

Ensuite nous arriverons dans le marché aux poissons : « Mercado de pescados », où bien entendu on peut y acheter du poisson mais également y manger des tapas.

Il est déjà 14 heures. Nous nous arrêtons dans un restaurant qui nous à l’air fort sympathique avec vu sur la mer. C’est une sorte de mini aventure qui commence pour nous ! En effet il est difficile de se faire comprendre au « Café Marès Mao » ! Le repas est un peu gastronomique à prix abordable !

Fini le repas, nous rentrons à l’appartement et puis direction la forteresse d’isabelle 2, situé sur « la Mola ». Arrivé sur place, c’est une immense forteresse qui s’offre à nous. D’un coté sur une ile, un fort, destiné à l’arrivé des personnes qui devait être mise en quarantaine avant d’arriver sur l’île, et de l’autre la fameuse forteresse qui servait a défendre l’île. En effet, les anglais menaçaient de revenir pour l’utiliser en tant que base dans sa défense contre les français. Les deux pays se disputaient alors le contrôle naval de la Méditerranée.

Il faut 2h30 pour tout visiter. Bien entendu l’audio guide en français n’est pas disponible, nous nous retrouvons donc avec un manuel totalement incomplet et mal traduit…

Fin de la visite direction le « Far de Favaritz », superbe phare au milieu du parc naturel de s’Albufera des Grau. Nous avons croisé un étonnant panneau qui interdit d’empiler des cailloux comme nous avions pu le voir sur la Cala Prégonde ! Antoine passe quelques minutes à faire des ricochets sur la mer agitée.

Après cette balade, nous décidons de rentrer, mais avant nous voulons aller voir un autre phare que nous avons aperçu au loin quand nous étions dans la forteresse.

De là nous arrivons dans un petit village de pécheurs, Sant Esteve, dont la route est une immense impasse. Les maisons sont fabriquées dans la roche. C’est un endroit vraiment magnifique qui s’offre à nous. Il y a aussi un monument à explorer, Fuerte de Malborough, mais il est déjà 21h et il est trop tard pour le visiter…

 

CAP SUR LE MONTE TORO

Comme il ne fait pas très chaud, au lieu d’aller à la plage nous partons à la « montagne ». Le Monte Toro est le plus haut sommet de l’ile, 358m … Avec une vue magnifique sur toute l’ile et la mer environnante.

C’était la tempête, beaucoup de vent pour admirer la vue, nous allons donc visiter le sanctuaire de la vierge d’El Toro. Petite église située au même endroit.

Nous partons ensuite explorer le village de Fornells, petite ville portuaire où se trouve deux monuments : Torre de Fornells et Ermite de Lourdes mais il y a encore beaucoup de vent.

En longeant la côte, nous atterrissons sur un petit village super mignon : Platges de Fornells. Où toutes les maisons sont identiques.

Après manger nous partons en direction de la Cala Mitjaneta comme il y avait beaucoup de monde, nous poursuivons notre chemin jusqu’à la Cala Trebaluger entre les deux plage il y a 30min de marche. Nous aurions pu continuer sur une troisième mais celle ci était casi-desertique donc nous nous poserons là.

Fin de la journée nous partons sur Ciutadella, manger quelques tapas et déguster la boisson local : le Gin Xoriguer qui se boit très très frais avec du citron (ici du kas) au Dream & Drink. Nous avons trouvé le prix un peu excessif mais le cocktail (ainsi que les tapas) était fameux !

boisson local gin Xoriguer

 



LE FORT MALBOROUGH

 

Dès notre réveil, nous retournons au petit hameau fort sympathique où nous sommes allés 2 jours plus tôt. Afin de visiter le fort Malborough, un fort qui servait de défense au château de San Felipe de l’autre coté du petit port. C’était un point stratégique plein de tunnel. Il fut détruit ainsi que le château et en parti reconstruit plus tard. Nous pensions atterrir après être passer par un tunnel dans une petite tour que nous avions vu la fois précédente ! Malheureusement pour nous en sortant du fort, nous nous sommes vite aperçu que ce n’était pas le cas !

Après cela, direction Mahon, centre ville, pour manger au marché des poissons : Repas à base de tapas et de Sangria de Minorque.

Marché aux poissons verre de sangria

L’après-midi nous nous dirigeons à la Cala Algaiarens où nous étions allés le premier jour. Nous nous y rendons, mais sur la seconde plage comme il y avait beaucoup trop d’algues dans l’eau, nous repartons sur la première plage. Il y a plein de boules visqueuses transparentes échouées (ainsi que dans l’eau). Nous n’osons pas nous baigner mais après une recherche sur internet nous apprenons que ce ne sont que des groseilles de mer… Similaire aux méduses mais sans tentacule et pas venimeuse.

Il est 19h, nous rentrons, c’était notre dernière après midi, il est l’heure de faire le ménage, puis d’aller dormir…

 

FIN DU SÉJOUR

 

Fini le ménage, nous sommes en route pour Ciutadella, le bateau est à 14h …

Nous retournons sur la toute première plage que nous avons vu et nous buvons un dernier Gin Xoriguer au bord de la plage …

CONCLUSION DU SÉJOUR À MINORQUE

C’est une île très agréable, encore peu fréquentée par l’affluence des touristes. Il y a de beaux paysages avec de belles plages. Pour avoir des plages ou il y a moins de monde, il faut beaucoup marcher et éviter les plages proches des villes ! Pour cela nous conseillons les plages :

_ cala Mitjaneta (et continuer de marcher en direction de la cala Trebaluger, ainsi que sur une 3ème plage)

_ cala Algaiarens (puis emprunter le petit sentier ou escalader les rochers)

_ cala Macarella (et surement la cala Turqueta où nous ne sommes pas allés ..)

_ cala pregonda (au nord de l’île, ne pas hésiter à marcher)

 

De beaux phares sont à voir sur toute l’île comme :

_ far de Cavalleria

_ far de Favaritz,

ainsi que des monuments préhistoriques très bien conservés comme :

_ La naveta des Tudons (gratuit les lundis)

Il y a aussi beaucoup de fortifications visitable où l’on peut en apprendre beaucoup sur l’histoire de l’île comme :

_ Forteresse de Isabelle II

_ Fort Malborough

Les magnifiques villages à ne pas rater sont :

_ Fornells

_ Sant Esteve

Nous vous conseillons également de vous rendre au marché des poissons à Mahon ( si vous aimez les tapas et la sangria), de gouter la boisson traditionnelle : le Gin Xoriguer (dans un bar), et si vous avez le temps, de vous rendre au Monte toro afin de voir de haut toute l’île.

En se qui concerne les restaurants, nous le redisons le marché des poissons à Mahon pour son ambiance ( par contre c’est un peu bruyant n’y prévoyait pas un diner romantique ! ), il y a aussi le café Marès Mao également à Mahon, qui était agréable, et éviter les pizza du restaurant Desport à Ciutadella.

Les points faibles de l’île :

Malgré son état « sauvage » préservé, il y a beaucoup de déchets… Surtout dans les fonds marins, les mégots sur les plages de sable.. Les Gens ne sont pas très respectueux de la nature.. Lors des visites, souvent il n’y a pas de traduction en français, ou parfois c’est mal traduit…

D’autre part, attention, si vous êtes en voiture et que dans un rond point vous souhaitez aller à gauche, ne vous mettez dans la voie intérieure du rond point, vous allez vous faire klaxonner !!!

Sinon pour quelques explications pratiques, l’île est divisée en 2 parties, le nord et le sud, par la seule route principale qui relie Mahon et Ciutadella, le seul moyen de faire le tour de l’île est à pied ou a vélo (ancien sentier qui servait a faire les rondes pour surveiller l’île, récemment rénové).

Au sud de l’île, le sable est blanc et il y a moins d’insectes (apparemment) et au nord de l’île la terre est beaucoup plus rouge, on trouve même sur les plage de sable des petits cailloux rouges)

Written by

5 comments / Add your comment below

  1. Merci pour ces précieux renseignements . Nous partons cet été et j espère revenir avec autant de beaux souvenirs que vous …

  2. Bonjour
    je prépare notre séjour en famille (2 adultes +2 enfants 4 et 7 ans) et donc Merci pour vos infos !
    auriez-vous des idées pour les hébergements ?
    Merci d’avance pour votre réponse

    1. Bonjour personnellement nous étions passé par air b n b ! Si vous louer une voiture je vous conseille de loger au centre de l’île cela facilitera vos déplacements 🙂 sinon préférer les grandes villes comme ciutadella ou mahon qui sont très dynamique ! En tout cas c’est une très belle destination pour les vacances vous allez vous régaler

  3. Bonsoir
    Je vous remercie bcp pour toutes ces informations.
    quelques précisions svp :
    je pars ce vendredi pour une semaine avec ma fille (17 ans) qui adore les belles criques (regarder les poissons …), plages paradisiaques et superbes vues. Nous dormons près de Ciutadella.
    Je n’ai pas bien saisi où se trouve le petit chemin menant aux tortues de la Cala Algaiarens vers la seconde plage. D’ailleurs vous savez comment s’appelle cette seconde plage ?
    J’ai commencé à voir la location de voiture. J’ai bcp voyagé et rarement vu un tel prix de loc.
    Conseil svp sur le loueur et quel prix ?
    A votre avis, que peut on faire sans louer une voiture ? ce qui peut éviter de louer toute la semaine.
    Encore merci

Laisser un commentaire