Voyage à Lanzarote : été 2017

Canaries Vous pouvez retrouver les conseils et bons plans dans la conclusion à la fin de cet article. Canaries

Arrivé sur l’île de Lanzarote :

Nous arrivons au port de Playa Blanca par bateau, la traversée dure 45min.

 Vous pouvez retrouver l’article sur l’île de  Fuerteventura ici

Comme nous sommes très en avance, nous nous arrêtons manger au port. Le restaurant s’appelle « El volcan », il est recommandé par Tripadvisor et propose plein de Tapas ! Depuis le temps que nous en rêvions nous sautons sur l’occasion, en plus le rabatteur insiste pour que l’on aille dans son restaurant. Honnêtement, nous avons déjà connu mieux, ne parlons même pas de la sangria qui à 3,50 euro le verre est de la véritable piquette (Mais nous connaitrons pire!).

A la fin du repas, nous rejoignons le bus à l’arrêt « Muelle de Playa Blanca » qui se situe juste derrière le port : en route pour l’aéroport, à Arrecife, où nous récupèrerons notre voiture (Toujours par Orlando via BSP auto). Nous traversons donc l’île ! Cette dernière est un peu différente de Fuerteventura, en effet elle respecte un code couleur pour les habitations (mur blanc, fenêtre et porte verte ou quelque fois bleu), qui à notre gout se fond mieux aux pieds des volcans ! C’est peut-être aussi car nous commençons à nous habituer à cette atmosphère lunaire !

Une fois la voiture récupérée, nous rejoignons Guatiza, petit village au nord de l’île. Comme nous sommes en avance, nous partons faire quelques courses.

Après s’être installé dans notre nouveau logement, nous décidons d’aller nous reposer sur une plage : à Costa Teguise. La plage ne paie pas trop de mine, mais il y a un coin de sable ou nous pouvons nous allonger. Au début nous souhaitions aller admirer le coucher du soleil sur la plage de Famara mais en prenant cette direction, nous avons aperçu un immense nuage, alors nous avons préféré rebrousser chemin et nous diriger vers le ciel bleu !

La randonnée sa vous gagne !

Aujourd’hui comme prévu depuis quelque temps, nous partons direction les grottes de Jameos del agua et Cuevas de los verde. Mais lorsque nous arrivons sur place il y a beaucoup de monde. Il faut dire que nous sommes samedi ! D’autre part il fait nuageux de ce coté de l’ile, et nous avons lu que ces grottes donnent de jolies couleurs avec le soleil, alors nous rebroussons chemin.

Nous décidons d’aller au mirador del Rio ! C’est 4,75€ l’entrée pour voir un super panorama mais avec ce temps nous ne pensons pas voir grand choses. Lorsque nous entendons quelqu’un parler français, nous l’accostons pour savoir si ça en valait la peine. Ce dernier nous explique que son guide lui a expliqué qu’il n’y avait pas besoin de rentré dedans pour voir la vue mais qu’en se dirigeant vers la gauche on pouvait également l’admirer. Sauf qu’aujourd’hui nous ne pouvons rien voir. Donc nous rentrons à l’appartement avec une sensation d’inachevé.

mirador del rio, Lanzarote
mirador del rio, Lanzarote

L’après-midi, c’est randonnée. Mais avant ça nous décidons d’aller voir le parc de Timanfaya. Nous nous arrêtons au Timanfaya visitor center. A l’accueil, la dame parle français (Youpi !). Il y a une simulation qui va commencer celle-ci est toutes les heures, alors nous nous pressons. Rien de sensationnel !

Nous repartons pour faire la visite du parc en bus. Malheureusement nous n’avons pas de monnaie sur nous, c’est 10€ par adulte, alors nous rejoignons le parc des volcans, et plus précisément Montana Blanca. C’est de la que part une super randonnée pour rejoindre le volcan Caldera Blanca. Nous marchons au travers les coulées de lave. Puis nous passons devant le volcan Caldereta.

Nous ne trouvions pas le bon chemin pour monter au sommet du volcan (celui ci était pourtant indiqué avec des flèches en cailloux). Donc nous passons par un chemin annexe beaucoup plus sinueux. Une fois en haut, nous décidons de rejoindre l’accès principal pour redescendre, encore une fois nous ne passons pas au bon endroit, mais nous finissons par y arriver.

Nous finirons par rejoindre Arrecife pour faire des courses pour la semaine, à l’hyper Dino.

Le marché de Teguise et le parc de Timanfaya

Aujourd’hui c’est dimanche, le jour du marché à Téguise. Nous avions lu ça sur pas mal de blog avant de partir alors nous avons décidé de nous y rendre. La veille nous avons fait pas mal de course et avions prévu d’acheter quelques produits frais au marché comme de la pastèque. Malheureusement, c’est un marché « attrape touriste », aucun légume à l’horizon … uniquement des bouiboui. Du coup nous en avons profité pour nous balader, boire un mojito, visiter le musée de l’aloe vera (gratuit) et puis pour faire quelques cadeaux. En tout cas c’est vraiment un marché immense qui remplit toutes les rues de son ambiance.

Teguise, Lanzarote
Teguise, Lanzarote
Teguise, Lanzarote
Teguise, Lanzarote
Teguise, Lanzarote
canaries

Une maison assez atypique attire notre attention. canaries

L’après-midi au vu du temps (nuageux) nous décidons d’aller visiter le parc naturel de Timanfaya. C’est un parc de volcans encore en activité et visitable uniquement en bus. L’entrée est à 10euros mais après 15h le tarif passe à 8 euros.

En attendant le bus, un animateur nous montre des expériences : il embrase tout d’abord du « foin » grâce à la chaleur du cœur du volcan qui se trouve à 4km sous terre. Ensuite, il jette des sceaux d’eau dans tube enfoui sous terre, celle ci est expulsée sous forme de jets aire. Puis nous partons visiter le parc en bus (durée : 40min), Nous explorons les volcans qui ont modifié la morphologie de l’île entre 1730 et 1824 puisque celle ci à était en partie ensevelie sous la lave. Ce qui est dommage c’est que dans le bus les explications sont uniquement en espagnol, anglais et allemand…

Si vous souhaitez voir plus de photo de ce parc n’hésitez pas à me demander.
timanfaya, Lanzarote

Nous partons en suite à El Golfo pour admirer le lagon vert et nous arrivons a un point de vu avec interdiction de descendre, mais nous passons quand même. Après avoir dépasser le lagon vert et suivit un chemin nous remarquons que le chemin mène à un autre parking qui facilite l’accès au Lagon. C’est un peu dommage qu’il ne l’est pas signalé sur cette passerelle.

el golfo, Lanzarote
el-golfo-lanzarote

D’après nos recherches, la couleur verte du lagon serait due aux algues. canaries

lagon vert, Lanzarote

Nous poursuivons la visite dans le village de El golfo. Si vous souhaitez vous faire un restaurant au bord de l’océan c’est ici qu’il faut aller ! Il y en a pour tous les goûts.

el-golfo-lanzarote
el-golfo-lanzarote
el-golfo-lanzarote

Sur le chemin du retour nous décidons de passer par la Géria, qui se situe entre Uga et Masdache pour observer les cultures de raisins. C’est assez impressionnant les pieds des volcans sont rempli de « mini-cratère » dans lesquels pousse le raisin.

La geria, Lanzarote

Visite des grottes

Lanzarote est très réputée pour ces volcans, mais également pour les cavités souterraines que les éruptions volcaniques ont créées. Donc nous décidons de nous y rendre. Il y a Jameos del agua, aménagé par l’artiste local César Maringue, et Cuevas des los verde.

Nous avions décidé avant notre départ de nous faire un succulent restaurant pendant notre séjour et nous avions choisi à l’avance que sa serait celui de Jameos del agua.

Le matin, nous partons donc visiter cette grotte. Nous décidons de prendre un forfait 3 entrées parce que la veille sur un prospectus nous avions remarquer que c’était plus intéressant ! Donc nous choisissons les 2 grottes et également le jardin des cactus (Nous vous mettrons dans la conclusion l’offre).

Dés le debut de la visite, nous en prenons plein la vue, c’est juste grandiose !!! Il y a un point d’eau avec des crabe blanc beaucoup de plantes. Il y a également une piscine, un auditorium et un musée des volcans.

jameos del aqua, Lanzarote

A midi, nous nous dirigeons vers le restaurant. Les prix sont un peu élevés mais nous mangeons dans un endroit sublime, bien qu’il soit sur le passage des touristes… Nous prenons à l’apéro un demi pichet de sangria puisque ce n’est pas possible de l’avoir au verre… Il nous sera facturé 11 euros. Le repas sera quand à lui délicieux, en entrée des crêpes de maigre aux épinards et en plat du sama ou médaillon de veau. L’eau est également facturée et le serveur nous pose également sur le coté 2 pains avec du beurre. Nous en consommons un chacun et nous apprendrons au moment de payer qu’ils sont facturés.

L’après midi, direction la seconde cavité. Celle ci n’est pas aménager et nous sommes obligés de partir l’explorer par groupe de 50 avec un guide qui parle uniquement en espagnol et en anglais… la grotte était sympa mais quand on ne comprend pas ce que la guide explique (d’autant plus qu’elle emploi un micro qui ne facilite pas la compréhension), nous trouvons le temps un peu long. Nous vous conseillons de la visiter en premier car après avoir vu l’autre, elle est de suite moins intéressante ! canaries

La visite terminée, nous apercevons un brin de ciel bleu alors nous décidons de retourner au mirador del rio afin d’admirer la vue. Nous ne l’avons pas pris sur notre forfait car pour le prix ce n’était pas très intéressant et d’autant plus que nous pouvons admirer la vue en passant sur la gauche et donc ne pas payer ! Sa y est nous pouvons enfin admirer l’ile de la graciosa malgré le vent !

Nous décidons ensuite d’aller nous reposer sur une plage et nous décidons de rejoindre Famara. Sur la route nous voyons une autre plage entre Yé et Maguez et nous décidons de nous arrêter plutôt la. A l’entrée du parking, il y a une pancarte comme quoi ce dernier n’est pas surveillé et nous remarquons vite beaucoup de verre sur le sol. Cela nous semble être un parking peu sur, alors nous préférons faire demi-tour.

Nous avons pris la route LZ 10 entre Haiza et Teguise en passant par Los Valles. Elle donne une jolie vue sur toutes les terres de l’ile. De fait, nous vous conseillons vivement d’emprunter cette route.

Nous finissons par atteindre famara, mais le soleil se cache malheureusement derrière les nuages …

Famara, Lanzarote
Famara, Lanzarote

Jardin des cactus et fondation César Manriques

Le matin nous ne quittons pas la ville ou nous logeons puisque nous partons à même pas 1km visiter le jardin des cactus. Ce n’est pas très grand, mais il y a plusieurs niveaux. Des petits bassins en travaux et bien entendu des cactus ! Quelques variétés par ci quelque variétés par la ! Il y a également un moulin, de la nous pouvons admiré une jolie vu sur le jardin mais également sur les volcans.

jardin des cactus, Lanzarote
jardin des cactus, Lanzarote
jardin des cactus, Lanzarote

L’après midi avant de rejoindre la plage, nous partons visiter la fondation Cesar Manrique. C’est 8 euros l’entrée et c’est joli mais la visite dure moins d’une heure… Nous avons trouvé que c’était un peu excessif pour ce qu’il y a à voir. Il est possible de visiter sa maison et de prendre un pass à 15 euros pour visiter les 2.

Nous n’aurons malheureusement pas la temps lors de notre séjour de nous rendre à sa maison, mais si vous faite les 2, peut-être pourriez vous nous dire ce que vous avez préféré et si sa en vaut la peine.

Fondacion Manrique, Lanzarote
Fondacion Manrique, Lanzarote
Fondacion Manrique, Lanzarote
Fondacion Manrique, Lanzarote

Vu que le soleil c’est levé, nous partons à la plage. Direction la playa caleton Blanco sur laquelle nous avions flashé dans un livre touristique au parc de timanfaya. Nous atterrissons sur une plage beaucoup trop touristique à notre gout et au dessous d’un nuage. Nous sommes à Puerto del Carmen (si je vous le dis c’est car le GPS ne nous a pas amener a la bonne plage !!!). Du ce fait, nous décidons d’aller rejoindre une autre plage qui elle se trouve sous le ciel bleu dans la même ville.

Après s’être reposer, nous décidons puisque nous sommes déjà dans le sud d’aller se baigner dans des piscines naturelles à Playa Blanca. Nous avions trouvé des coordonnée GPS sur d’autre blog avant notre départ mais nous avons pas réussi à les utiliser. Il faut rentrer Los Charcones et prendre des routes escarpées. Les piscines se trouvent au dessous d’un hôtel abandonné.

Sur le chemin du retour, nous avons eu droit à un magnifique couché de soleil, dommage que nous n’étions pas à Famara.

Visite du sud

Nous nous rendons à Los Hervideros qui se situe au sud d’El golfo. Ce sont des profondes calanque de lave avec des grottes. C’est assez impressionnant.

Après notre balade, nous souhaitons rejoindre des criques : Charcos de los Clicos. Mais la route est barrée. Ne pouvant pas faire demi-tour de suite ni se garer sur le bas coté, nous nous rendons compte que nous sommes à 1km du Lagon Vert. Nous comprenons donc que les criques sont celle qui entourent le lagon vert.

Sur cette route nous croisons également un petit lac, à Playa Bermeja.

Nous retournons à Playa blanca pour manger et nous choisissons le restaurant El Olivo avec vue sur la mer, au centre commercial Papagayo.  En entrée, nous prenons des buschetta (il y en a 2, elles sont énorme !). Nous comprenons vite au vu des assiettes des tables d’a coté que notre assiette va être énorme. Une marmite de Paëlla mixte pour Antoine et 2 poissons, frites et salade pour moi. Ce n’est pas cher du tout mais il nous est difficile de finir notre assiette. Par contre il ne fallait pas être pressé pour manger. Il y avait seulement 7 tables de rempli et l’attente fut très ….. longue !

L’après midi nous souhaitons rejoindre la plus belle plage de l’ile : Playa Papagayo. Pour si rendre, c’est le site de Los Ajaches. L’entrée est de 3 euros par véhicule mais nous avons remarqué en repartant (après 16heures) qu’il n’y avait plus personne à l’entrée et que les voitures ne payaient pas. Ce site regroupe plusieurs plages/criques : playa Mujeres, playa del pozo, Caleta del Congrio et puerto Muelas.

Ne faisant pas très beau, nous partons explorer la playa Quemada. Magnifique petit village. De la il est possible de marché 2km pour rejoindre Playa del Poco ainsi que d’autre crique plus loin. Mais le soleil n’étant pas au rendez-vous nous rebroussons chemin et rentrons à Guatiza.

playa Quemada, Lanzarote

Visite de la culture d’aloe vera :

L’heure du départ approche à grand pas, alors nous décidons de partir tôt rejoindre Orzola. Nous faisons escale à la vrai Playa Caleton Blanco, au nord de l’île.

playa caleton blanco, Lanzarote
playa caleton blanco, Lanzarote

La visite de la culture d’Aloe Vera n’ouvre qu’à 10h30, nous nous arrêtons donc à Arrieta pour boire un café (3euros : 1 café + 1 chocolat au lait, et c’était top !, en plus d’extérieur le bar ne payait pas de mine et pourtant il réservait une agréable terrasse avec vu sur l’océan).

Nous visitons enfin la culture d’Aloe Vera, ce n’est pas très impressionnant, c’est quelque chose qu’ils pourraient développer beaucoup plus. La vendeuse de Teguise nous avait fait part qu’ils nous feraient gouter des produits à base d’Aloe Vera mais ce n’a pas était le cas par contre, tout est traduit en français et la vendeuse de la petite boutique parle un peu notre langue.

Sur le chemin d’Arrecife, nous prenons le temps de faire un détour pour aller voir le Monument de Campesino qui offre une jolie vue sur une maison aménagée et visitable gratuitement (musée) et sur un restaurant souterrain, nous n’avons pas regretté ce détour.

CONCLUSION DU SÉJOUR À  LANZAROTE

C’est une île agréable, malgré le fait que nous ayons eu du mal à nous y plaire. Les habitants vivent principalement du tourisme. Il y a de beaux paysages « lunaire » mais aussi quelques belles plages.

Nous conseillons les plages :
_ plage de sable noir de El golfo,
_ playa Caleton Blanco,
_ Famara (avec son couché de soleil par temps dégagé)
_ les plages de Los ajaches
_ et également les piscines naturelles de Los Charcones.

Il y a beaucoup de lieux touristique à voir comme :
_ Cuevas de los verde (à faire en premier) puis Jameos del agua
_ Le jardin de cactus
_ La fondation et la maison de Cesar Manrique

Il y a aussi des petits villages magnifique à ne pas rater comme :
_ Teguise (avec son marché le dimanche)

Nous vous conseillons également de faire la randonnée du volcan Caldera Blanca ainsi que le parc de Timanfaya.

En se qui concerne les restaurants, vous pouvez manger à celui de Jameos del agua, mais dans l’ensemble ils restent tous trop copieux ….

Les points faibles de l’île :

Il y a souvent du vent, il est donc préférable de prévoir un coupe vent. Lorsque l’on trouve un coin de ciel dégagé, il faut impérativement mettre de la crème solaire car celui ci est très agressif. Ce qui est encore plus dommage c’est l’invasion d’hôtels sur les cotes avec la privatisation des plages.

Sinon pour quelques explications pratiques, c’est une île volcanique avec encore des volcans en activité ( à Timanfaya). En effet, elle est quasiment recouverte de lave. Les éruptions majeures ont eu lieu en 1730.

Vous pouvez retrouver l’article sur Fuerteventura ici

Written by

Laisser un commentaire